Toutlemonde.fr


Disposer d’un site propre semble devenir l’apanage de modernisme en matière de communication pour les collectivités territoriales. Dès lors, ces dernières s’obligent à en créer : ainsi avons-nous assisté depuis quelques années à une profusion de sites Internets communaux et intercommunaux.

Alors, en créant celui de notre commune, avons-nous cédé à la mode par pur snobisme ?
Je répondrais à la fois Oui et Non 

OUI dans la mesure où cette nouvelle technologie de l’information et de la communication est largement adoptée par les divers publics et il serait incongru de ne point l’utiliser.

NON car nous ne voudrions pas le réduire, comme le font beaucoup de communes, à un site essentiellement « administratif » (c’est-à-dire une transposition sur le net des services administratifs) mais en faire un outil de communication vivant, en perpétuel mouvement et riche des apports des un(e)s et des autres à titre personnel ou associatif…

Après quelques mois d’essais concluants, le site de la commune de Toutlemonde (http://toutlemonde.fr) prend date officiellement le 29 mai 2010.

On peut noter que, à bien des égards, il est remarquable : très convivial, il offre une arborescence qui permet d’aborder des rubriques diversifiées traitant de la plupart des activités, de la vie de notre commune…

Et potentiellement très intéressante, cette rubrique qui permet à chaque Toutlemondais(e) qui le souhaite de partager son expérience, ses études et ses observations, son savoir-faire avec les autres.
Exemples : un récit de voyage, un conte, un poème, une proposition de devinettes, de mots croisés, d’étude sur les batraciens nocturnes et que sais-je encore !…

Bref, c’est à nous tous de donner à ce site sa singularité, sa vitalité qui lui permettra d’être vraiment différent des autres.

Ayons donc le réflexe de l’alimenter autant que faire se peut en évitant toutefois la polémique tendancieuse qui nuirait à l’esprit pour lequel il a été créé.

Pour finir, je voudrais féliciter la commission  « Communication » pour la mise en place de ce site et remercier plus particulièrement Mademoiselle Lucie ALBERTO qui l’a réalisé et Monsieur Gérard HAMON de sa contribution assidue.

 

Jacques BOU

Vendredi 16 novembre : accueil des nouveaux Toutlemondais
TOUTLEMONDE, un écrin de nature entre lacs et forêts
Toutlemonde

1 263 hectares 
1 305 habitants

 
Maire: Mr Jacques BOU

Envoyer_un_Mail
 02 41 55 02 16

toto

Et pour terminer ce fantastique défilé de mode des quatre saisons, voici les épisodes les plus chauds. C'est normal, nous quittons les mauvaises saisons pour des journées où la température grimpe.

Tout d'abord, le défilé du printemps  sur l'allégro d'introduction de la partition printanière des Quatre saisons de Vivaldi. Sans doute l'air le plus connu pour les plus belles présentatrices de mode de tout le monde.

C'est tout d'abord Natacha de la maison Jarov de Saint Pétersbourg qui est toute guillerette à l'honneur d'ouvrir le bal printanier avec un ensemble bucolique de circonstance. Le pas de danse est de circonstance et se prête à souhait à cette débauche de fleurs.

Dans un style moins conformiste mais tout aussi seyant, voici Valère qui nous vient du Luxembourg pour représenter sa maison de couture Priscou. Sa tenue évoque à bon escient le mélange de culture caratéristique du Grand Duché et la légèreté printanière.

Et c'est Lion (prononcez L'aill On) de la maison Denied de San Francisco, qui nous invite à un promenade sur les plages du Pacifique. Un soupçon d'exotisme, une envie de soleil, et c'est déjà presque l'été. On rêve d'y être.

Il n'est pas possible de rester indifférent à ces tenues.

Mais voilà déjà l'été. On aurait pu imaginer une revue de bikinis, mais non. Aux artistes de rentrer sur piste sur l'air de l'allégro non molto de la partition estivale des Quatre saisons de Vivaldi (le pauvre, s'il avait su...).

C'est Ricardo qui démarre ce défilé. Avec une tenue simple et économe (il faut pour cela admirer l'arrière), et un style tout en assurance, il représente comme à son habitude la très traditionnelle maison Rosso de Lisbonne et ses tendances cools mais chics.

Et maintenant place à l'élégance, avec Paula, qui nous vient de Buenos Aires pour sa maison de couture Boua. Admirez sans compter, l'harmonie surprenante de ces couleurs éclatantes et les accessoires du dernier cri qui sont si bien mis en valeur par la belle argentine au teint pale. Une tenue de ville que l'on délaisse à la plage.

Retour à un ensemble une pièce tout en vigueur. Et c'est Seb de la maison Bof Bof de Bruxelles, qui nous convie à tester cette tenue dont le charme tient en premier lieu à l'association d'acessoires déroutants assortis à une très classique tenue de sport ou de plage. Les souliers très profilés existent en différents coloris, les motifs du short aussi.

Et pour finir ce défilé, le top du top avec Aurèle qui représente la sulfureuse maison de couture Martinez de Sao Paulo. Tout y est, le style convaincant, la tenue juste un brin flashy, l'accessoire anti-agression qui ne dépare pas du reste de l'ensemble. Une tenue qui va à merveille à Aurèle et à tous les hommes fiers de l'être. A noter que l'accessoire peut être délaissé en cas de dialogue intime.

Mesdames et messieurs à vous de jouer.

Et maintenant à l'année prochaine :

 

 

Davantage de massifs fleuris ?
Oui
Non
Ne sait pas

Dernier message:
le 10-02-2017 à 15h01

Discussion: drole ca