Yargo, village du Burkina Faso

Yargo, village du Burkina Faso

Le pays des Hommes Intègres

Une concession familiale

À la suite du jumelage de Cholet avec Sao, chaque commune de la CAC (communauté d'agglomération du choletais)  s'est rapprochée d'une des communes du canton de Boussé, dont Sao fait partie.

Yargo est devenue la commune "rattachée" à Toutlemonde. Jacques Bou s'est  rendu au Burkina Faso avec une délégation de la CAC. Une association est née. Si vous souhaitez des renseignements sur cette association, le secrétariat de mairie se tient à votre disposition.

Présentation du village de Yargo

Situation géographique

Le Village de Yargo est l’un des 13 de la commune de Boussé. Il est situé au Nord-Est du chef lieu de la commune (Cf. position sur la carte communale). C’est un village qui se retrouve enclavé en saison pluvieuse à cause d’un cours d’eau qui le  traverse.

Données générales

En 2019, la population du village de Yargo est estimée à 1169 habitants  (54% de femmes). La principale ethnie est celle des Mossis, première ethnie du Burkina Faso.
Le village est administré coutumièrement par un chef de village et un chef de terre.
Sur le plan moderne et en rapport avec la communalisation intégrale, une structure de développement à l’échelle villageoise appelée CVD  a été mise en place en décembre 2007 et comporte douze membres.
Cette structure travaille étroitement avec les conseillers municipaux du village.

Activités économiques du village

Comme tous les villages du Burkina Faso, les activités économiques sont dominées par l’agriculture et l’élevage.
Sur le plan agricole, les spécialités produites sont les cultures vivrières  (sorgho blanc, haricot…) et les cultures de rente (sésame).
On appelle cultures vivrières les cultures dont les productions sont destinées prioritairement à la consommation, même si ces denrées sont souvent vendues pour faire face à certaines difficultés sociales.

Sur le plan de l’élevage, les activités concernent principalement la volaille traditionnelle, les bovins et les ovins.
De façon générale, la pratique de ces activités est tributaire de l’environnement climatique.

Les infrastructures économiques du village

Le village dispose des infrastructures suivantes :

  • Une école de quatre classes. Elle compte 204 élèves dont 88 garçons et 118 filles. Chaque classe est encadrée par un enseignant. Il n’existe pas un logement enseignant décent dans le village.
    Depuis 2015 le village dispose d'un dispensaire.

  •  Quatre forages tous fonctionnels.

 

Bulletin 2019_Dossier Yargo_V2

En savoir plus sur le Burkina Faso